FR EN

Schlossberg Pinot Gris

2018-12-18 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Schlossberg Pinot Gris

2001
6 bts de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Type du vin : Blanc sec Aromatique
Cépage : Pinot Gris
14 % alc/vol.
Température : 11 °C
Conservation : 10 années

Terroir :

Un terroir exceptionnel : le coteau du Schlossberg repose à une altitude de 200 à 300 mètres sur les migmatites de Kaysersberg et le granit intrusif de Thannenkirch, dont les arênes constituent un terroir d'excellente fertilité minérale, sableux grossier et argileux à la fois.
La diversité des minéraux rencontrés (potassium, magnésium, fluor, phosphore) déterminent la finesse et la multiplicité des arômes de ses crus.
En forte pente, le Schlossberg nécessite une culture en terrasse.

Vinification :

Après la fermentation, commence la phase de l'élevage. Cette étape est primordiale pour que le vin affirme sa structure et ses arômes.
Pendant cette période, les fines particules en suspension dans le vin (débris de rafles et de pellicules, levures et substances protéiques) se déposent doucement au fond des cuves pour former la lie. Cette dernière apporte du gras au vin.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustation :

1ère dégustation :
Robe : Belle robe à la teinte jaune dorée, nuance or blanc, reflet paille. Brillance et éclat.
Nez : Très élégant tout en étant dense. Senteurs florales et basalmiques. Ensuite, se mêlent les arômes d'agrumes confits (oranges confites enrobées de chocolat noir) et de miel. Enfin, la brioche, la noisette et la cardamome apparaissent.
Bouche : Attaque souple, bouche d'une fine structure. Très joli équilibre entre la rondeur et l'acidité omniprésentes. Finale où se mêlent douceur et fraîcheur. Longueur persistante sur les épices.
Pinot Gris d'une solide étoffe déjà soyeuse.
Dégusté en juin 2004 par Isabelle Samson, oenologue en stage au Domaine Paul Blanck.

2ème dégustation :
La robe est pâle avec un disque épais.
Le nez est marqué par des notes de pierre à fusil, de foin et de noisette.
La bouche est grasse et riche, avec un bel équilibre cristallin. On sent encore un peu de gaz à l'ouverture, et la finale se fait plus épicée. Le millésime, le cépage et le terroir s'expriment très bien dans ce vin à attendre encore un peu. Très Bien.
Visite au domaine Paul Blanck à Kientzheim - 12 Novembre 2005, lors des 24h du riesling alsacien.
Thierry MEYER - degustateurs.com

Accords mets-vins :

Gibier à plume :
- faisan à la vigneronne,
- chevreuil avec une sauce aux champignons forestiers.
Fromage mi-affiné.