FR EN

Furstentum Gewurztraminer Vieilles Vignes

2018-12-12 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Furstentum Gewurztraminer Vieilles Vignes

2005
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Type du vin : Blanc aromatique
Cépage : Gewurztraminer
% alc/vol
Temperature : 10-12 °C
Conservation : 10 années

Terroir :

Le Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude en plein sud.
Il est l'un des derniers îlots, vestige des temps sub-méditerranéens que connut l'Alsace.
La nature du sol y est très caillouteuse, filtrante car la roche mère calcaire y affleure.

Vinification :

Après la fermentation, commence la phase de l'élevage. Cette étape est primordiale pour que le vin affirme sa structure et ses arômes.
Pendant cette période, les fines particules en suspension dans le vin (débris de rafles et de pellicules, levures et substances protéiques) se déposent doucement au fond des cuves pour former la lie. Cette dernière apporte du gras au vin.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustation :

Accords mets-vins :

Desserts où dominent les épices.
Abricots rôtis et sablés aux amandes.

Ce qu'ils pensent du vin :

 - Note: 92 - Jaune lumineux. Arômes éthérés musqués de gingembre, de canelle, de quinquina et d’huile de rose ; ce vin est doté d’une qualité éthérée saisissante, mais Philippe m’a dit que l’AV n’est que de 0,42. Très doux (56 g/l s.r.) et concentré, doté d’un caractère musqué et d’une bonne tenue poussiéreuse des parfumes épicés, floraux et minéraux. La qualité tactile à la fin impressionne, et témoigne des tanins de ce cépage. Selon Blanck, l’extrait sec ici atteint un niveau ridiculeusement élevé de 79 grammes par litre.
Jul/Aug 07 -By Stephen Tanzer