FR EN

Wineck-Schlossberg Riesling

2018-12-13 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Wineck-Schlossberg Riesling

2004
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.
 Robe claire et intense ... Nez agréable et fin marqué par des notes d'agrumes.... Bouche souple et légère. Finale minérale, harmonieuse.... Un vin puissant et bien structuré." Note 15/20 - Guide Fleurus des Vins 2007

Terroir :

Les coteaux orientés Sud et Sud-Est, situés entre 280 et 400 m d’altitude sur les bans de Katzenthal, développent un beau vignoble de 27,40 Ha.
Ce sont des sols de granite à deux micas de Turckheim fortement désagrégé.
La situation de ce grand cru, abrité des vents dominants amène un microclimat particulièrement favorable donnant avec la qualité des sols, des conditions optimales à la production des vins exceptionnels.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage. Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles. Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustation :

Très jolie robe à la teinte jaune d’or claire. Fins reflets cristallins, brillants, teintés à l’or paille sobre (pâle).
Bon Nez de vin (Riesling) qui mûrit en bouteilles avec de subtiles senteurs minérales finement racées, dodelinant entre l’ardoise & la craie … sur un joli fond chaleureux.
Exquises senteurs bien « riesling » de légumes à l’étuvée (céleri, poireaux, raves & radis blancs, choux blancs, oignons, …).
Bouche dotée d’une fine allonge mi-franche, mi-racée.
D’envergure certes (encore) un peu ferme, nul besoin de le faire ployer mais de l’accompagner … Maître queux & Sommeliers, à vos marques : Minéral sans excès de rigidité, se liant plus de convivialité en mangeant !
A revoir avec brandade ou flan de morue & pouvant même supporter la note un tantinet aillée de la morue « à l’auvergnate ». Et, pourquoi pas un « Baekehofa » de poissons …, genre pauchouse (aux légumes) à l’alsacienne. A suivre … !
Alain SEGELLE - 7 octobre 2007

Accords mets-vins :

A revoir avec brandade ou flan de morue & pouvant même supporter la note un tantinet aillée de la morue « à l’auvergnate ». Et, pourquoi pas un « Baekehofa » de poissons …, genre pauchouse (aux légumes) à l’alsacienne.

Presse :

- Note 17/20 -  page 61 - Guide vin 2009 - nos 6400 meilleurs vins de France - GAULT MILLAU.

- Nous sommes ensuite agréablement surpris sur un Riesling grand cru Wineck-Schlossberg, en 2004, très minéral, au nez floral, révélant quelques notes de chlorophylle, selon nous très intéressant.

CULINAIRE SAISONNIER - AUTOMNE 09

 

- "Sur le millésime 2004, les rieslings atteignent une belle dimension de terroir.
Le Wineck-Schlossberg reste en retrait, mais possède la rectitude et le tendu de bouche des terroirs de granit".
Guide La Revue du Vin de France - les meilleurs Vins de France 2008

- "Robe claire et intense aux reflets verts, fluide limpide et brillante. Nez agréable et fin marqué par des notes d'agrumes (citron, pamplemousse). Attaque franche et fraîche. Bouche souple et légère. Finale minérale, harmonieuse, simple et légère.
Un vin puissant et bien structuré. A boire à partir de : 2010 - Maturité : 2012 - A boire avant : 2020 - Note 15/20"
Guide Fleurus des Vins 2007

- Note - 87 ? Vert paille pâle. Le nez, fermé et curieux, suggère le menthol et un aspect résineux de pin. Très sec et austère, avec peu de chair, ni de richesse en fruit en évidence. On retrouve les nuances de résine et de pin sur la fin de bouche, qui est absolument sèche. Selon Frédéric, ce vin contient 0,6 grammes de sucre résiduel, ce qui est probablement la teneur en sucre la plus faible que j’ai rencontré lors de ma tournée en Alsace cette année. J’adore le riesling bien sec, mais celui-ci est un peu extrème.
Nov/Dec 06- By Stephen Tanzer