FR EN

Furstentum Pinot Gris (SGN)

2018-12-18 Imprimer Envoyer

Les Sélections de Grains Nobles

Furstentum Pinot Gris (SGN)

1996
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.
Type du vin : Blanc Liquoreux
Cépage : 100% Pinot Gris. Vignes de 30 ans, taillées en Guyot de fin novembre à fin février.
Alcool : 11 % alc/vol
Température : 11 - 12 °C
Conservation : 20 années

Terroir :

Le Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude en plein sud.
Il est l'un des derniers îlots, vestige des temps sub-méditerranéens que connut l'Alsace.
Ce sont des marnes, grès et calcaire exposés plein sud, avec des pentes de 25 à 38%.
L’insolation y est intense.

Vinification :

Ces raisins sont récoltés par tris manuels successifs pour ne récolter que les raisins atteints de pourriture noble.
Raisins cueillis à 408 g/l de sucres.
Pressurage au pneumatique.
Les vins sont vinifiés dans des cuves en inox pendant 6 mois avec un contrôle des températures.
Les levures sont indigènes au terroir.
Le vin deviendra ensuite LIQUOREUX par la concentration du sucre.

Dégustation :

Très belle robe d’une riche teinte jaune-or. Reflets généreux, amples, or-jaune-vert émeraude; or-ajou clair.
Nez à la fois ample et d’une grande constance évoquant bulbes floraux et graines très mûres, flétrissement. Grande image aromatique qu’il faut prendre dans un ensemble, plutîôt que d’en décortiquer un puzzle bien fourni.
Bouche d’une grande onctuosité, mais aussi beaucoup de tonus . Grande chair pulpeuse, à peine sirupeuse, tout en assurant une splendide richesse. Un sublime confit, agrumes, cédrats, pignons de pin, graines de pavot, ananas rôtis, abicots flétris, raisins de Smyrthe.
Somptueuse et langoureuse étoffe. Sublime vin d’exception,; un nectar.
C.I.D.D. Alain SEGELLE – Mars 2004

Nez remarquablement champignonné, des notices volatiles de surmaturation comme les tubéreuses blanches (topinambour), voir la colle et des agrumes confits (orangette). Impressions de raisins secs, de pruneau au vin rouge (léger), en bouche, plus un extrait de matière important, une liqueur évidente et un soutien acide idéal sur un beau retour de poivre doux et d’épices orientales (cardamome).
Apogée : 2004/2009.
Dégusté en août 2002, par Jean-Louis Sampoux et Stéphane Dechevis - Alsace-Terroir, site dédié au vin d'Alsace.

Accords mets-vins:

Vin d'apéritif ou de dégustation pour les grandes occasions. Foies d'oies naturels.
Pâtisseries, gâteaux à la crème, crème brulée, préparation au caramel, Strudel pommes et poires, coulis caramel, glace vanille. Vin d'après dessert avec un cigare.