FR EN

Furstentum Gewurztraminer Vieilles Vignes

2018-12-18 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Furstentum Gewurztraminer Vieilles Vignes

2000
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.
Type du vin : Blanc sec et aromatique
Cépage : Gewurztraminer
Alcool : 13,5 alc/vol
Température : 10 - 12 °C
Conservation : 10 années

Terroir :

Le Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude en plein sud.
Il est l'un des derniers îlots, vestige des temps sub-méditerranéens que connut l'Alsace.
La nature du sol y est très caillouteuse, filtrante car la roche mère calcaire y affleure.

Vinification :

Après la fermentation, commence la phase de l'élevage. Cette étape est primordiale pour que le vin affirme sa structure et ses arômes.
Pendant cette période, les fines particules en suspension dans le vin (débris de rafles et de pellicules, levures et substances protéiques) se déposent doucement au fond des cuves pour former la lie. Cette dernière apporte du gras au vin.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustation :

1ère dégustation
Robe d’une très jolie teinte jaune-or. Beaux reflets chaleureux jaune-or-vert paille.
Nez d’une exquise suavité aromatique; délicat et en même temps très stylé, arômes de roses, de pamplemousse, de lychees … sur fond d’épices très gracieuses, fleurs d’oranger. Fines touches poivrées.
Bouche à l’attaque franche et régulière. Bonne suavité, sans lourdeur. Structure vineuse finement étalée. Bel épanouissement chaleureux, gourmet, finesse et distinction. A conseiller aux passionnés de gewurztraminer qui ne recherchent pas le dur et l’extravagance.
Joli top-modèle … A laisser défiler langoureusement avec un très joli déhanchement tant à l’apértif qu’en fin de repas.
C.I.D.D. – Alain SEGELLE – Avril 2003

2ème dégustation
Robe jaune d’un beau cachet de reflets. Nez de lychee, de rose, de jasmin, de clémentine et de pamplemousse juteux. Vin riche, chaleureux, très mûr, d’une définition de texture sphérique, typé par une note florale tendrement aromatique (fleurs d’oranger) et d’épices subtiles (comme la cardamome verte) avec une structure d’acidité en finale d’une progression délicate mais correctement ferme pour ce grand cru. Il est parfaitement équilibré et de bonne longueur. A mettre impérativement en carafe 1 ou 2 heures avant dégustation si on souhaite le consommer dans la jeunesse pour éventer la réduction d’ouverture qui est assez sensible. A deux doigts du coup de coeur.
Apogée : 2004/2006
Dégusté en novembre 2003 par Jean-Louis Sampoux et Stéphane Dechevis - Alsace-Terroir, site dédié au vin d'Alsace.

Accords mets-vins :

Desserts où dominent les épices.
Abricots rôtis et sablés aux amandes