FR EN

Sylvaner Vieilles Vignes

2018-12-13 Imprimer Envoyer

Les cépages oubliés

Sylvaner Vieilles Vignes

2003
6 bts de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.
Blanc sec Aromatique
Cépage : Sylvaner
Taux d'alcool : 12 % alc/vol
Temperature : 8-10 °C
Conservation : 5 années

Terroir :

Sol argilo-calcaire de Kientzheim.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 6 à 9 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin qui favorise l’épanouissement de ses arômes.Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 1 à 2 ans avant d’être commercialisé. L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustations :

1ère dégustation :
Robe de couleur cristalline. Beaux reflets verts limpides. Robe avec un dique légèrement épais.
Nez très floral : fleurs des champs, élégant et fermé.
Les parfumes de pêche, d’abricots juteux en soulignent l’élégance.
Très direct, ce vin n’est pas exubérant. Le nez se prolonge avec des parfums de fruits à noyau, de végétal noble avec de la fougère.
Pas un Sylvaner de soif mais de gastronomie. Peut déjà se goûter avec une aération en carafe. Devrait se garder encore quelques années avant de pouvoir pleinement découvrir ce vin.
Apogée 2020/2025.
Commentaire du 12 juillet 2005 de Frédéric Voné, Sommelier à la Cour d’Alsace à Obernai.

2ème dégustation :
Le nez est discrètement parfumé, avec des notes de lilas et d'amande verte. La bouche est grasse, assez sèche et crayeuse sur la langue, avec un fruit intense soutenu jusqu'en finale par une jolie acidité. Un vin mûr et bien structuré, issu de vignes de 65 ans d'âge. Bien
Visite au domaine Paul Blanck à Kientzheim - 12 Novembre 2005, lors des 24h du riesling alsacien.
Thierry MEYER - degustateurs.com

3ème dégustation :
Robe d’une très fine teinte jaune or blanc pâle.
Reflets très lumineux or blanc vert pâles. Belle limpidité.
Nez très frais, très élégant. Subtiles notes friandes & minérales à la fois signant une belle pointe de race/vitalité. Une grande réussite dans ce millésime « atypique » 2003 !
Bouche à l’attaque fine & chaleureuse à la fois.
La jolie race s’affiche d’emblée ; belle étoffe (pour un très grand SYLVANER) avec du gras & de la personnalité.
La minéralité est bien enrobée. Vraiment un beau vin pour raviver l’enthousiasme & la re-découverte de ce cépage fin et un idéal pour toutes belles entrées gastronomiques & kougelhof salé. T° : 9-10°C.
Alain SEGELLE - Dégustations commentées à l’occasion d’une soirée bachique ce lundi 27 février 2006

Accords mets-vins :

Un plateau de fruits de mer digne de ce nom.
Cuisine simple : salade, quiche au thon , aux légumes ou aux lardons.
Poisson grillé : thon ou espadon.
Sardines grillées, brochettes de gambas et olives.
Cabillaud et crevettes.
Risotto au parmesan.

Presse :