FR EN

Pinot-Noir (rouge)

2018-12-13 Imprimer Envoyer

Classiques

Pinot-Noir (rouge)

2004
6 bts de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Type du vin : Rouge
Cépage : Pinot Noir
12,5 % alc/vol
Temperature : 14°- 15° C
Conservation : 5-7 années, à boire jeune.

Terroir :

Sol argilo-calcaire de Kientzheim.

Vinification :

La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes sur les baies. La cuvaison dure 7 à 10 jours. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.
Après la fermentation, commence la phase de l'élevage. Cette étape est primordiale pour que le vin affirme sa structure et ses arômes.

Elevage :

Ce vin est conservé en cuve-inox jusqu’à la mise en bouteille au printemps, où il est élevé encore un an avant d’être commercialisé.

Dégustations :

1ère dégustation :
Visuel : Ce vin nous présente une robe rouge rubis foncé presque comme un vin du Rhône. Son disque est fin et sa surface laisse apparaître un éclat lumineux.
Nez : Le premier nez est expressif, il fait preuve de beaucoup de puissance et dévoile des arômes de petits fruits rouges macérés (griotte), d'épices douces (canelle). Après aération, il s'ouvre davantage sur les fruits rouges confiturés, macérés (cerises à l'eau de vie), agrémentés de notes épicées (anis étoilé, cardamone).
En bouche, l'attaque est voluptueuse, le corps par la suite se construit autour de l'acidité et de tanins fermes, une belle acidité de fruit, très intense, des tanins présents mais pas agressifs.
la fin de bouche est caractérisée par la fraîcheur, le fruit, une rétro olfaction qui dévoile des arômes de griotte macérée, de cassis frais puis du cacao et du café... Une cascade fruitée et épicée sur une belle longueur.
Commentaire de Frédéric Voné, sommelier A la Cour d'Alsace à Obernai - 29 janvier 2005.

2ème dégustation :
Jolie robe à la teinte rouge tuile, griotte. Reflets brillants.
Premier nez de menthe poivrée, puis des parfums de vins méridionnaux de garrigue, de maquis, de foin ! (un peu syrah et mourvèdre) !
Jolies senteurs de griotte macérée à l'eau de vie, avec des nez de lard salé et fumé.
Attaque présente, de fruits à l'alcool avec une belle acidité qui rafraîchit le palais.
A servir très frais et carafé sur des viandes rouges.
Commentaire de Frédéric Voné, sommelier A la Cour d'Alsace à Obernai - 12 juilllet 2005.

3ème dégustation :
Etonnante robe à l'étoffe gourmande d'un rouge tendre pivoine aux reflets vermillonnant d'un beau clairet.
Belle limpidité.
Nez doté d'un bon ensemble mi-fruité, mi-épicé (noyaux).
Petit-gilet à peine soutenu, offrant quelques accents masculins empyreumatiques (sans feindre le machisme) sur un fond de volutes de cigare dominicain... et de roses poivrées.
Bouche à l'attaque circonstancielle ... de l'envie d'en boire ou d'en déguster, tout en se glissant aisément dans une facilité vineuse, pulpes de fruits macérés avec noyaux et épices séchées (plus que brûlées) sur une subtile réminiscence kirschée.
Fine pointe de mâche pour ceux qui veulent bien s'y attarder, sur un fondant à peine cacaoté, de zan et de curry "chauffé".
Finale sans concession et tout en compinage. T° 12-14°C.
Entre vin rosé et rouge, l'étoffe d'un "clairet" alsacien ... à peaufiner. A suivre!
Alain SEGELLE - 20 juillet 2005

Accords mets-vins :

A servir très frais et carafé sur des viandes rouges : contre-filet et fillet de boeuf.
Mignon de porc au raisin et aux petits oignons confits.Terrin de lapin en gelée
Parfait du printemps à l'automne, il se joindra à tous vos plats avec élégance.

Presse :

- Arômes de fruits rouges mûrs et encore acidulés (groseille, cerise), note épicée et poivrée.
Accords : veau ou volaille aux épices, fromage à pâte molle, brie. Servir à 14/15°.
Autour du vin - OFFRIR CLUB N°40.