FR EN

Nos vins dans les guides, presse. Nos distinctions.

Wineck Schlossberg Riesling Grand Cru d’Alsace 2010, Paul Blanck

N’ayant pas pris de notes sur l’instant, je ne peux que vous parler de mémoire, mais le vin était si bon que j’ai terminé la bouteille avec un plaisir constant, voire croissant, sur une période de trois jours environ.
Voici ce que le site du producteur dit du lieu d’origine du vin :
« Les coteaux orientés Sud et Sud-Est, situés entre 280 et 400 m d’altitude sur les bans de Katzenthal, développent un beau vignoble de 27,40ha. Ce sont des sols de granite à deux micas de Turckheim fortement désagrégé. La situation de ce grand cru, abrité des vents dominants, amène un microclimat particulièrement favorable donnant, avec la qualité des sols, des conditions optimales ».
NB. Au terme micro-climat utilisé dans le texte, je substituerais plutôt méso-climat, plus juste dans ce cas.
« Vinification :
L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules. La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage ».
Je suis toujours un peu méfiant devant des expression du genre « des arômes typiques ». Et si c’était des arômes qu’on qualifie souvent d’hydrocarbure? Je déteste cela dans des rieslings, et c’est malheureusement assez courant ! Mais, dans ce vin, rien de la sorte : à la place, une grande finesse aromatique et une force incroyable au palais, mais qui se mesurent tous les deux sur la longueur, et non pas uniquement sur l’impact initial. L’acidité est si parfaitement intégrée qu’elle m’a semblé former la colonne vertébrale du vin, et non plaquée à son extérieur. Il était comme patiné par un fruité subtil sans excès, avec une forme de patience qui augure aussi d’un potentiel de garde extraordinaire. Ayant dégusté des millésimes plus anciens, je sais ce que cela peut donner, et le réservoir est profond (mais heureusement sans trace d’hydrocarbures !)
05/12/2015
Retrouvez les vins cités dans l'article
Paul Blanck & Fils
Wineck-Schlossberg Riesling
Domaine Paul BLANCK et Fils Vignerons d'émotion