FR EN

Furstentum Gewurztraminer (VT)

2018-12-12 Imprimer Envoyer

Les Vendanges Tardives

Furstentum Gewurztraminer (VT)

Alsace Grand Cru
2009
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.
" D'un exquis confit qui se combinera très bien avec une viande de veau moelleuse ou grandes volailles, dindes rôties en gardant bien leur moelleux... ou tout bonnement pour lui-même tellement c'est précieux & divin."

Accords mets-vins :

"D'un exquis confit qui se combinera très bien avec une viande de veau moelleuse ou grandes volailles, dindes rôties en gardant bien leur moelleux... ou tout bonnement pour lui-même tellement c'est précieux & divin, T° : 12°C"

Alain Segelle - 20 Août 2012

 

- Vin d'apéritif, vin de l’amitié ou de dégustation pour les grandes occasions.
- Foies d'oies naturels, en dégustation.
- Merveilleux sur des crèmes brûlées ou des desserts au caramel.

Terroir :

Le Grand Cru Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude en plein sud.
Il est l'un des derniers îlots, vestige des temps sub-méditerranéens que connu l'Alsace.
La nature du sol y est très caillouteuse, filtrante car la roche mère calcaire y affleure.

Vinification :

Plusieurs semaines après le début des vendanges, les raisins sont récoltés en surmaturité (concentration minimale de 408 g/l).
Le développement de la pourriture noble (Botrytis Cinerea) dessèche naturellement les grappes sur le pied de vigne.
L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin, en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox. Elle démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes sur la peau des baies.
Quant à Botrytis Cinerea, il permet de concentrer les raisins en sucre (30 à 80 g/l de sucres résiduels) et en acidité. Il en résulte un vin liquoreux riche et complexe, au potentiel de longue garde.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 4 à 5 ans avant d’être commercialisé.
Vous le dégusterez dans les 10 ans pour profiter pleinement de sa fraîcheur aromatique.

Dégustation :

"Superbe robe d'une grande fraîcheur & brillance, presque encore un nouveau-né. Beaux reflets clairs or blanc vert pâles, mais pas banals, offrant déjà une belle signature visuelle. Limpidité étonante.

Grand nez serein, finement posé, finement aromatique. Pas d'explosion au nez mais au contraire toute une suite d'arômes & d'odeurs qui se superposent d'origine florale, puis minérale, épicée, balsamique & fruitée. A revoir à son apogée & à l'apothéose de son bouquet : cela risque d'être spéctaculaire, voire légendaire - mais patience d'une bonne quinzaine d'années. A suivre!
Bouche à l'attaque fine & fraîche et très vite surmontée, surpassée par une grande suavité qui vous envahit langoureusement. Tout en douceur, de la légèreté aérienne des saveurs florales à la race opulente des grands gewurztraminers généreusement bien maîtrisée. Tout est un enchantement  - d'ailleurs beau vin d'opérette & d'après spectacle - sans heurts ni lourdeurs"
Alain Segelle - 20 août 2012

 

"Le vin se montre encore discret au nez, avec des arômes de miel et de fruits confits, mais la bouche se montre en revanche beaucoup plus ouverte, avec une attaque ample, profonde à la liqueur douce, très minérale.  L'intégration parfaite du moelleux et de la salinité forme un équilibre à la fois puissant et déclicat. Le choix de récolte tardive était judicieux en 2009, de manière à obtenir une maturité optimale. Une cuvée de grande garde "
L'Oenothèque d'Alsace - 2712/11


 


Presse&Médailles

Gewurztraminer Vendange Tardive "Furstentum" 2009
02/09/2015