FR EN

Furstentum Gewurztraminer (VT)

2018-12-13 Imprimer Envoyer

Les Vendanges Tardives

Furstentum Gewurztraminer (VT)

2000
6 bts de 0.375 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Type du vin : Moelleux
Cépage : Gewurztraminer
13,5% alc/vol
Température : 10-12°C
Conservation : 20 années

Terroir :

Le Grand Cru Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude en plein sud.
Il est l'un des derniers îlots, vestige des temps sub-méditerranéens que connu l'Alsace.
La nature du sol y est très caillouteuse, filtrante car la roche mère calcaire y affleure.

Vinification :

Plusieurs semaines après le début des vendanges, les raisins sont récoltés en surmaturité (concentration minimale de 408 g/l).
Le développement de la pourriture noble (Botrytis Cinerea) dessèche naturellement les grappes sur le pied de vigne.
L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin, en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox. Elle démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes sur la peau des baies.
Quant à Botrytis Cinerea, il permet de concentrer les raisins en sucre (30 à 80 g/l de sucres résiduels) et en acidité. Il en résulte un vin liquoreux riche et complexe, au potentiel de longue garde.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 4 à 5 ans avant d’être commercialisé.
Vous le dégusterez dans les 10 ans pour profiter pleinement de sa fraîcheur aromatique.

Dégustation :

Robe : belle teinte jaune doré, nuance vert clair avec de très beaux reflets jaune paille.
Nez : intense et très élégant. Belle fraîcheur florale : jasmin, rose... sur des notes d'épices douces : vanille et réglisse.
Bouche : attaque vive, bouche charnue et soyeuse. L'acidité est bien présente et la longueur au rendez-vous. Finale aromatique sur le poivre, la vanille et la réglisse.
Un régal. A savourer dès maintenant.
Dégusté en septembre 2004 par Isabelle Samson, oenologue en stage au Domaine Paul Blanck.

Accords mets-vins :

- Vin d'apéritif, vin de l’amitié ou de dégustation pour les grandes occasions.
- Foies d'oies naturels, en dégustation.
- Merveilleux sur des crèmes brûlées ou des desserts au caramel.

Presse :

- La sélection de Brigittte Taunais : Gewurztraminer Furstentum Vendanges tardives 2000.
Le Pèlerin - N° 6416 - jeudi 17 novembre 2005

- Le Gewurztraminer est suffisamment sophistiqué pour être servi tout au long du repas. Mais s'il est issu des vendanges tardives, comme celui de Paul Blanck, réservez-le aux desserts, à moins que vous ne prépariez un repas autour du foie gras.
Féminin cuisine - Mars 05/Avril 05

- Un moelleux né du gewurztraminer. Nez de rose, fruits blancs, agrumes et épices. Bouche fine et complexe, bel équilibre sucre/acidité, longue et élégante finale sur une note de prune.
Servir à 10-12°C, avec un soufflé au kirsch.
CUISINE GOURMANDE - l'offre privilège - Novembre - décembre 2004.