FR EN

Schlossberg Riesling

2017-11-23 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Schlossberg Riesling

2007
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Floral au nez avec une pointe de silex, sec fruité en bouche, le vin laisse une empreinte minérale impressionnante en bouche.  De grande garde.


Terroir :

Un terroir exceptionnel : le coteau du Schlossberg repose à une altitude de 200 à 300 mètres sur les migmatites de Kaysersberg et le granit intrusif de Thannenkirch, dont les arênes constituent un terroir d'excellente fertilité minérale, sableux grossier et argileux à la fois.
La diversité des minéraux rencontrés (potassium, magnésium, fluor, phosphore) déterminent la finesse et la multiplicité des arômes de ses crus.
En forte pente, le Schlossberg nécessite une culture en terrasse.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Note de dégustation :

1ère dégustation
Couleur : citron jaune pâle. 
Au nez des arômes très complexes de citron, de pierre concassée,  de minéraux, très frais, sec et axé sur les saveurs de citron, de lime et de menthe. A l'aération, cela a révélé sa richesse sous-jacent sans rien perdre de son emprise ou de  sa précision. Demande encore un peu de temps, mais devrait finalement dépasser les Wineck-Schlossberg et Sommerberg.
Novembre 2008


2ème dégustation

floral au nez avec une pointe de silex, sec fruité en bouche, le vin laisse une empreinte minérale impressionnante en bouche.
De grande garde. 17/20 2011-2027 (2.5g/l SR)
Visite le 7 avril 2010 - Thierry Meyer - l'Oenothèque d'Alsace

Accords mets-vins :

- Les Coquilles Saint-Jacques cuites à la vapeur ou simplement poêlées.
- Accord nuptial avec les huîtres.
- Poissons grillés.
- Cuisine asiatique : sushis, thai, Sichuan.

Presse :

91(+?) - 2007 Domaine Paul Blanck Riesling Schlossberg
Pale lemon-yellow. Pure, highly complex aromas of lemon, crushed stone, minerals and violet: this smells dry! Then juicy, tight and sharply delineated, with very fresh, dry, mineral-driven flavors of lemon, lime and mint. With aeration, this revealed its underlying richness without losing any of its grip or precision. Needs time but should ultimately surpass the Wineck-Schlossberg and Sommerberg bottlings.
Stephen Tanzer's International Wine Cellar - Issue 141: November/December 2008- - Alsace 2007 and 2006 -