FR EN

Furstentum Pinot Gris

2018-12-13 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Furstentum Pinot Gris

2003
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Type du vin : Blanc sec Aromatique
Cépage : Pinot Gris
13,5 % alc / vol.
Température : 10-12 °C
Conservation : 15 années

Terroir :

Le Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude en plein sud. Il est l'un des derniers îlots, vestige des temps sub-méditerranéens que connut l'Alsace. La nature du sol y est très caillouteuse, filtrante car la roche mère calcaire y affleure.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustation :

1ère dégustation :
Très belle robe à la teinte jaune or racée. Beaux reflets or-bronze, or-cuivré clairs.
Déjà d’une assez remarquable personnalité. Belles brillance & limpidité.
Nez riche, mûr ; arômes stoïques sans être figés dans le confit, la cire & les sirops d’orgeat ou d’érable. Belle prestance forte sans être lourde ni écœurante. Race & raffinement.
Bouche à la fois grave & soyeuse. Joli corps que l’on voudrait voir encore plus dénudé, enroulé dans une étoffe exquise & qui épouse bien les formes.
Beaux soupirs de volupté, parfums aux limites de l’entêtement, tel un opium langoureux qui fusionne & augmente toutes envies. Saveurs concupiscentes, chaleureuses & graves … mais à ne pas gaspiller d’entre toutes les bouches buveuses & ignares.
A savourer en très subtile jubilation, sans se limiter aux seuls « tête à tête » … pouvant même être partagé à plusieurs avec grands & beaux rôtis, quasi de veau, dinde, oie, faisan(e), …
Finale chavirante de plaisirs ponctués d’épices finement rissolées. T° : 11°C.
Grande bouteille !
Alain SEGELLE - Août 2006

Accords mets-vins :

A savourer en très subtile jubilation, sans se limiter aux seuls « tête à tête » …
pouvant même être partagé à plusieurs avec grands & beaux rôtis, quasi de veau, dinde, oie, faisan(e), …
Alain SEGELLE - Août 2006

Références :

- Note 17,5/20 -  page 61 - Guide vin 2009 - nos 6400 meilleurs vins de France - GAULT MILLAU.

- Robe dorée. Nez de prune confiturée avec à l'agitation une note de caramel, de viennoiserie. En bouche un vin à la fois puissant et tendre. La fraîcheur lui procure un équilibre plaisant et l'âge lui apporte douceur et plénitude. Une gourmandise. Note 88/100
GUIDE Gilbert & Gaillard - 2008

- Secs et Sexy
Dans les blancs secs, les sollicitations ne manquent pas non plus. En Alsace, le Domaine Paul Blanck travaille inlassablement la plus grande qualité, excluant au passage tous les produits chimiques. Cela donne par exemple un Pinot Gris Grand Cru Furstentum 2003 d'une rare subtilité, idéal sur un quasi de veau ou un canard laqué.
La Dépèche du Midi - Mars 2008

- "Grave et soyeux sont les adjectifs adéquats pour qualifier ce superbe blanc sec de Paul blanck. Le gras de l'élevage sur lie puis les 3 ans d'élevage en bouteille donnent à ce pinot gris son harmonie racée à peine confite et sa bouche en spirale ajustant la fraîcheur à la profondeur. Une beauté d'Alsace."
CIGARE & SENSATIONS - Hiver 2007/2008

- Alsace Grand Cru Furstentum 2003
Philippe Blanck est à la fois conteur d'histoires liées à la chasse et au gibiier et aussi expert dans le vin, depuis l'origine (dans les vignes) jusqu'à la table du consommateur... Rien d'étonnant donc à ce que sa présentation de ce Pinot Gris Furstentum à la robe jaune or, soit magique. Le nez est riche, mûr voire confit sur des notes briochées, agrumées et épicées. La bouche est soyeuse, ample, charnue sur des notes vanillées en finale. Plat : poule faisane rotie.
Par Raoul Fernandez - La Revue nationale de la chasse

- "Un pinot gris extrême, très minéral et profond, aux arômes fumés et vanillés, avec comme dans le riesling une grande pureté. A essayer sur une volaille rôtie. Note 17/20"
BETTANE & DESSEAUVE - Le grand guide des vins de France 2008

- "Le Pinot Gris Furstentum 2003 est savoureux, à la bouche ample et grasse, tout en gérant bien l'identité du millésime par une belle fermeté."
Guide La Revue du Vin de France - les meilleurs Vins de France 2008

- la sincérité d'un grand d'Alsace
"Pour la bonne bouche et pour rapporter un souvenir orignal, on choisira le pinot gris grand cru Furstentum 2003. Le Furstentum est l'un des cinq grands crus sur lesquels la famille Blanck exploite des vignes, à 400 m d'altitude plein sud. La robe est soutenue, cuivrée. Et après les parfums de fruits confits au nez, on appréciera, en bouche, un vin bien fait qui a de l'épaisseur et de l'équilibre. A servir, pas trop frais (10°, pas moins), sur une foie gras d'oie ou, paraît-il, sur un canard laqué."
Charente Libre - 3 août 2007

- Bien fait et d'une grande pureté, les liquoreux alsaciens affichent des prix encore accessibles.
Tel cet alsace pinot gris grand cru Furstentum 2003 du Domaine Paul Blanck.
Management - Octobre 2007

- L'opulence et la finesse de ce joli blanc souligneront la texture moelleuse d'un tajine d'agneau aux épices. Nez de fruits blancs, agrumes, épices et brioche. Bouche généreuse, bien structurée et charnue, et longue finale sur une bouche vanillée. Servir à 8-10°C.
CUISINE GOURMANDE - Jan/Fev 06