FR EN

Schlossberg Riesling

2018-12-12 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Schlossberg Riesling

2006
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.
"Le nez est élégant, floral avec une pointe fumée. la bouche est tendre, élégante avec du gras.... une belle minéralité. Un vin à garder."
Note 16,5/20 - page 82 - Bettane & Desseauve - Le  grand guide des vins de France 2009


Terroir :

Un terroir exceptionnel : le coteau du Schlossberg repose à une altitude de 200 à 300 mètres sur les migmatites de Kaysersberg et le granit intrusif de Thannenkirch, dont les arênes constituent un terroir d'excellente fertilité minérale, sableux grossier et argileux à la fois.
La diversité des minéraux rencontrés (potassium, magnésium, fluor, phosphore) déterminent la finesse et la multiplicité des arômes de ses crus.
En forte pente, le Schlossberg nécessite une culture en terrasse.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustation :

Très belle robe à la teinte jaune d’or claire. Elégants reflets vivants, chatoyants & finement teintés à l’or (blanc) clair. Belle limpidité / luminosité.
Nez doté d’une exquise fraîcheur aromatique, avec d’abord de subtils nuages aromatiques entre arômes floraux & pollen.
Puis, des senteurs sages & distinguées s’annoncent patiemment.
Très fines odeurs posées & racées … à laisser venir gentiment pour les apprécier à leur juste & élégante valeur.
Très belle expression du « SCHLOSSBERG » (granit + riesling) qui promet !
Bouche à l’attaque chaste & même très câline, toute pudicité respectée.
Toute la fine ampleur (race) d’un bien-être qui vous installe dans un confort douillet, tout en vous communiquant d’exquis frissons gusto-tactiles … et qui ne peuvent vous laisser insensible … le bonheur n’en sera que meilleur encore après quelques mois & années complémentaires de bonification en bouteilles.
C’est déjà bon & cela ne peut être qu’encore meilleur. A suivre !
Fines manières diplomates, à ravir bien des papilles & à marier en toute sérénité avec mets fins tant marins que terriens, favorisant la volupté plutôt que le « plancher des vaches ».
Exquise & langoureuse longueur. Plaisir princier !
Alain SEGELLE - 7 octobre 2007

Sur la commune de Kaysersberg, le Schlossberg est un coteau très pentu, cultivé en terrasses, à une altitude moyenne de 250m. Son sol de sables grossiers, d'une grande variété minérale (potassium, magnésium, fluor, phosphore), détermine la finesse et la multiplicité des arômes du riesling.
17/01/09 - Vins et Viticulteurs Journal du Vigneron - Millésimes du vin - Institut d'Oenologie - 13090 AIX EN PROVENCE

Accords mets-vins :

Blancs de volailles & daurade au four fourrés de germes de blé ou de maïs, de pousses de bambou, gratin de choux-fleurs ou de romanesco … T° : 11°C.

Presse :

- Un vin élégant au nez floral et fumé, net en bouche avec du gras et une légère douceur. La version bouchée en capsule à vis possède plus de fraîcheur à ce stade que la version bouchée liège, qui montre un gras plus important.

BETTANE & DESSEAUVE - Le grand guide des vins de France 2010 - Note 16,5/20

 

- Doux et minéral, gras et salin, moelleux et acide, floral et fumé, ce riesling tout en équilibre est un délicieux paradoxe. Idéal pour accompagner les poissons les plus fins: omble chevalier et sandre, saumon sauvage ou cuisses de grenouilles. Ou une louche de caviar!
Spécial vins Loire, Bourgogne, Alsace - L'exploration du septentrion - CHALLENGES - 03/09 SEPT 09

- Alsace Grand Cru Schlossberg - Riesling 2006 - 2009 à 2021
Le nez est élégant, floral avec une pointe fumée. la bouche est tendre, élégante avec du gras. L'équilibre demi-sec offre une belle minéralité. Un vin à garder.
Note 16,5/20 - page 82 - Bettane & Desseauve - Le  grand guide des vins de France 2009


- Le Schlossberg est cristallin et s'exprime dans un style épuré et digeste.
Cité page 60 - Les meilleurs vins de France 2009 - Le guide de référence de la Revue du Vin de France.