FR EN

Mambourg Gewurztraminer

2018-12-12 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Mambourg Gewurztraminer

2004
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Type du vin : Blanc sec Aromatique
Cépage : Gewurztraminer
13 % alc/vol.
Temperature : 11°C
Conservation : 10 années

Terroir :

Exposé plein Sud à flanc de colline, le Mambourg domine Sigolsheim. C’est l’un des coteaux les plus avancés de la plaine d’Alsace. Il profite d’une durée d’ensoleillement optimale. Le sol calcimagnésique se développe sur les conglomérats calcaires et marnes de recouvrement tertiaire des collines.
Les rendements qui ne sont jamais élevés privilégient la qualité.

Vinification :

Après la fermentation, commence la phase de l'élevage. Cette étape est primordiale pour que le vin affirme sa structure et ses arômes.
Pendant cette période, les fines particules en suspension dans le vin (débris de rafles et de pellicules, levures et substances protéiques) se déposent doucement au fond des cuves pour former la lie. Cette dernière apporte du gras au vin.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustation :

Belle robe à la teinte majeur, jaune or-vert, entre bouton d’or & reflets or-vert émeraude. Reflets chaleureux, finement amples. Belles limpidité & luminosité.
Nez relativement dense, d’effluves entremêlées : épices & fleurs flétries sur un joli fond d’odeurs pâtissières ; puis de fruits secs, d’orgeat, etc … Exquise « patience » aromatique … à laisser venir et … à découvrir (encore).
Bouche dotée d’une bien jolie attaque charnelle & gourmande. D’exquis effluves aromatiques s’associent à sa volupté vineuse pour flatter avec élégance langue & palais.
Déjà bien du plaisir pour les impatients avec une rétro olfaction très élégante & présente à la fois. Ce qui présage encore bien plus de plaisirs gusto-olfacto-tactiles à en dépasser même les 10 caudalies initiales. A suivre !
Alain SEGELLE - Août 2006

Accords mets-vins :

A servir presque pour lui seul, voire avec des cakes légèrement salés …
et peut-être un peu plus tard avec un « kougelhof » dont on aura pris soin de faire macérer les raisins dans ce même vin & une touche de Marc de Gewürztraminer.
Alain SEGELLE - Août 2006

Ce qu'ils pensent du vin

- Note : 89 - (45 g/l s.r.) Or lumineux. Le nez fermé offre des suggestions subtiles de fumé et d’épices.
Charnu, moelleux et riche, dans un style très décontracté, mais doté d’une acidité adéquate. Pas un exemple particulièrement minéral de gewürztraminer. Se déguste très facilement.
Nov/Dec 06- By Stephen Tanzer

- "Notes confites, bonne densité, bonne concentration, finale confite assez charmante. 13°, 45g."

Gewurztraminers dégustation - La Revue du vin de France - Mai 2007.

"Un magnifique Gewurztraminer qui présente d'emblée un nez particulièrement riche et complexe ; s'en dégage des notes de roses, un côté "réglissé" et une petite touche très subtile qui "pétrole" très caractéristique de certains vins d'Alsace. En bouche, nous sommes sur la fraîcheur, sur la vivacité avec un vin qui comporte très peu de résiduel. Sa jeunesse, sa densité bien typée "Gewurz" présentent une alliance remarquable avec le homard préparé par Guy Martin."
EDGAR - Patrick TAMISIER - Le Grand Véfour - vins de fêtes - Nov/Déc 2006