FR EN

Pinot Blanc d'Alsace

2018-12-13 Imprimer Envoyer

Classiques

Pinot Blanc d'Alsace

2005
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Type du vin : Blanc sec Aromatique

Cépage : Pinot Blanc
12,5 % alc/vol
Température : 9 °C
Conservation : 2 à 3 ans
Capsule à vis Stelvin

Terroir :

Sol argilo-calcaire de Kientzheim.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines.
Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Après la fermentation, commence la phase de l'élevage. Cette étape est primordiale pour que le vin affirme sa structure et ses arômes.
Pendant cette période, les fines particules en suspension dans le vin se déposent doucement au fond des cuves pour former la lie. Cette dernière apporte du gras au vin.

Dégustation :

 

1ère dégustation :
Aux senteurs de pêches blanches et d'abricots, ce pinot possède la fraîcheur vivifiante d'une brise d'été.

Sa bouche citronnée rafraîchit le palais et sa finale d'agrumes régale la bouche pour un long moment.
Frédéric Blanck - 30 mars 2006


2ème dégustation :
Robe d’une très jolie teinte jaune dorée claire. Reflets chaleureux jaune serin clairs.
Belles limpidité & luminosité.
Nez frais, plaisant, relativement mûr. Odeurs assez proches du melon & autres fruits à chair jaune (pêches, nectarines, …) en plus discrets. Fond assez droit sans plus de vinosité …
Après quelques minutes d’évolution, subtiles senteurs de persil plat (… et peut-être aussi d’aneth & de coriandre fraîches).
Bouche à l’attaque aimable, presque câline, en tout cas d’une certaine suavité (digne d’un terroir) : ce qui offre tout de suite une certaine rondeur … et facilité de bouche.
D’un caractère agréable, jovial, sans dureté, ni lourdeur : idéal pour accompagner asperges tièdes ou coquillages à la nage (crème) et toute entrée friande tout comme un délicieux « käsekuchen ».
Alain SEGELLE - Août 2006

Accords mets-vins :

Servi à l’apéritif, sa fraîcheur mettra tous les palais en appétit.
Au cours du repas, il conviendra sur les entrées, poissons grillés ou en sauce, les viandes blanches et les fromages.
Tartare de poissons blancs.