FR EN

Patergarten Riesling

2018-12-13 Imprimer Envoyer

Les crus

Patergarten Riesling

2004
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Type du vin : Blanc sec Aromatique
Cépage : Riesling
12,5 % alc/vol.
5 grs/l : sucre résiduel
Temperature : 10 °C
Conservation : 7 années
Capsule à vis Stelvin

Terroir :

Graves, sable et terroirs argilo-calcaires.
Très caillouteux, ce cru est situé dans la vallée de Kaysersberg. Les vignes y bénéficient d'un microclimat qui explique une maturité généralement en avance des raisins. Les vins sont à l'image du terroir, très fruités et précoces.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 6 à 9 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 1 à 2 ans avant d’être commercialisé. L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustations :

 1ère dégustation :
Ce vin se caractérise par des arômes de pamplemousse rouge, soutenu par des notes minérales qui rappelle son terroir de graves.
L’attaque en bouche confirme le nez. Graduellement, les notes d’agrumes gagnent tout le palais.

L’équilibre entre l’acidité et la texture du vin est harmonieux à souhait.
Ce vin est d’une grande finesse, l’élégance à l’état pur.

Ces notes fraîches d’agrumes pourront se développer dans les 5 prochaines années avant de laisser place à des notes plus minérales dues à son terroir.
Frédéric Blanck - 13 mars 2006

2ème dégustation :
Très jolie robe à la teinte jaune or claire. Reflets lumineux & chaleureux à la fois, jaune or-paille clairs.
Nez de fruits bien mûrs évoluant partiellement sur des notes potagères & petites graines : pépins de courges, de melons d’eau, de pastèques, mais aussi de poivrons jaunes, oranges, … tout en revenant sur la prune, la reine-claude.
Bouche à l’attaque aimable & présente à la fois. Sans peser lourd, on sent une présence, une matière assez vineuse, légèrement (plus) corpulente. Notes grasses & aqueuses également.
Tout ceci devant bien se lier avec un duo de poissons & viandes blanches, estouffade de veau, tendrons de veau & garnitures estivales … tout en récupérant d’une manière plus docile une petite finale amère.
A suivre !
Alain SEGELLE - Août 2006

Accords mets-vins :


Les entrées les plus diverses seront à la fête avec ce vin, du carpaccio de poisson ou de viande au crustacé ou une simple salade d'été.
Le charme de ce vin s'exprimera également sur les viandes blanches ou les poissons accompagnés ou non de sauces les plus exotiques.
Flattez vos plats avec ce vin, un homard ou une langoustine n'auront rien à y redire.

Presse :

- La sincérité d'un grand d'Alsace
" ... On y retiendra, entres autres, le riesling Patergarten, millésime 2004. Il exhale des parfums d'agrumes, à la fois gras et minéral en bouche. On l'imagine bien sur un carpaccio de poisson.
Charente Libre - 3 Août 2007


- "Un vin blanc d'Alsace que le nez fin de papa saura sûrement apprécier, c'est bien celui des domaines Paul Blanck une petite merveille de riesling patergarten de 2004 sortie de son sommeil sur lie en foudre pour ensuite se reposer en bouteille. Aujourd'hui, au meilleur de sa forme. Avec un léger moelleux épicé aux arômes d'une finesse comme seuls ses terroirs savent en produire."
Camille Desmoulins - Quotidien du Médecin - 7 juin 2007

- "Le carcatère affirmé et la fraîcheur minérale d'un alsace riesling aux notes d'agrumes conviendront à un tartare de veau à l'anguille fumée."
Emmanuel Giraud - Régal - 7 juin 2007


- Le club "Vignobles et Signatures" sacre le printemps

"L'Alsacien Paul Blanck propose un riesling 2004, Patergarten, à 14€. Ce vin séduit d'entrée par ses notes minérales."
Jean Bartilliet/Thierry Perardelle - L'Ardennais - 15 avril 2007




- 87 - ($28) Jaune or brillant. Arômes exotiques d’ananas avec un coté floral. Plus gras et plus riche que le Rosenbourg mais avec un peu moins de précision et de tenue en bouche. Mais c’est tactile et assez sec (en fait 5,6 g/l r.s.).
Nov/Dec 06- By Stephen Tanzer


- "Des arômes de pamplemousse et des notes minérales. Une texture étonnante, une grande finesse et beaucoup d'élégance."
Pascal BAUDOIN - Est Magazine - 10 décembre 2006