FR EN

Furstentum Pinot Gris (VT)

2018-12-12 Imprimer Envoyer

Les Vendanges Tardives

Furstentum Pinot Gris (VT)

2000
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.
Type du vin : Blanc Moelleux sec
Cépage : Pinot Gris
Alcool : 12,5 % alc/vol
Température :
Conservation : 15 années

Terroir :

Le Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude en plein sud. Il est l'un des derniers îlots, vestige des temps sub-méditerranéens que connu l'Alsace. La nature du sol y est très caillouteuse, filtrante car la roche mère calcaire y affleure.

Vinification :

Plusieurs semaines après le début des vendanges, les raisins sont récoltés en surmaturité (concentration minimale en sucre de 408 g/l).
Le développement de la pourriture noble (Botrytis Cinerea) dessèche naturellement les grappes sur le pied de vigne.
L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin, en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox. Elle démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes sur la peau des baies.
Quant à Botrytis Cinerea, il permet de concentrer les raisins en sucre (30 à 80 g/l de sucres résiduels) et en acidité. Il en résulte un vin liquoreux riche et complexe, au potentiel de longue garde.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 4 à 5 ans avant d’être commercialisé.
Vous le dégusterez dans les 10 ans pour profiter pleinement de sa fraîcheur aromatique.

Dégustation :

1ère dégustation :
Robe : Très belle robe à la teinte jaune d'or. Reflets jaune or paille.
Nombreuses jambes fines et lentes.
Nez : Nez intense. Parfums de fruits très mûrs : brugnon, pruneau, associés à des senteurs vineuses et épicées.
Bouche : Attaque vive. Bouche charnelle où explosent la fraîcheur et l'intensité arômatique des fruits confits et du pruneau. Vin qui allie l'opulence et la vivacité. Notes finales épicées (poivre, coriandre) et minérales qui persistent longuement en bouche.
A savourer dès maintenant.
Dégusté en septembre 2004 par Isabelle Samson, oenologue en stage au Domaine Paul Blanck.

2ème dégustation :
Robe d'une belle éloquence, d'un bel habit d'or cuivré jaune (patiné - dans le sens positif de l'éclat). Reflets resplendissants, riches et pleins de vie et d'allégresse.
nez d'une commune mesure très posé ... comme tout pinot gris qui se respecte ... avant de de jaillir, d'étinceler ... à en séduire tout un auditoire ... de ses magnifiques senteurs de "taffetas" et d'Organdi.
Odeurs d'Orient et délices mêlés de fruits secs et de raisins secs sur un sublime fond de safran et de tabac blond, mais ausssi de cardamone, de curcuma et de sirop d'orgeat. ... Tout ceci finement enrobé de miel; sorte de pain d'épices "liquide".
Bouche d'une attaque autant sensitive que franche.
Prendre le temps de savourer, de palper, de toucher et d'apprécier par d'infinies lampées cet incontestable nectar; habit mi-satin, mi-soie sur un corps docile et langoureux, que l'on peut partager sans trop de jalousie... Si ce n'est celle des grands gourmets de ce monde.
Cela fait vraiment partie des très grandes bouteilles alsaciennes.
Alain SEGELLE - Septembre 2005

Accords mets-vins :

Un agréable vin de “dégustation”.
Foies d'oies naturels.

Références :

Ce vin a été sélectionné pour la carte première classe de la compagnie Air France en automne 2006