FR EN

Schlossberg Pinot Gris

2018-12-12 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Schlossberg Pinot Gris

1999
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.
Type du vin : Blanc sec Aromatique
Cépage : Pinot Gris
Alcool : 14 alc/vol
Température : 10 - 14 °C
Conservation : 10 années

Terroir :

Un terroir exceptionnel : le coteau du Schlossberg repose à une altitude de 200 à 300 mètres sur les migmatites de Kaysersberg et le granit intrusif de Thannenkirch, dont les arênes constituent un terroir d'excellente fertilité minérale, sableux grossier et argileux à la fois.
La diversité des minéraux rencontrés (potassium, magnésium, fluor, phosphore) déterminent la finesse et la multiplicité des arômes de ses crus.
En forte pente, le Schlossberg nécessite une culture en terrasse.

Vinification :

Les vins sont vinifiés dans des cuves en inox, avec un contrôle des températures.
Les levures sont indigènes au terroir.

Dégustation :

« Robe d’une très belle teinte jaune d’or. Etoffe chaleureuse. Reflets or-vert dorés.
Nez à peine causant comme tout pinot gris mystique et racé. Tout semble baigner dans l’opulence et la léthargie…. des grandes signatures alsaciennes. Odeurs amples céréalières, à peine biscuitées, beurrées, chaleureuses, épicées – confites, sur fond à peine levuré (brioche) et pâtes de fruits (coings, zestes d’agrumes).
Bouche dotée d’une remarquable suavité. Attaque très sensuelle, tout en ne cachant point sa fougue et ses envies…. bien sûr d’opulence gastronomique … avec un saumon brioché ou koulibiac façon tsarine. Grande ampleur et prudence de bouche, qui ne lâche qu’au fur et à mesure – et encore, il y a de quoi patienter en cave.
Finale d’une langoureuse virilité – vitalité …… à savourer (à peine) pudiquement. A suivre !
Alain SEGELLE – C.I.D.D. Formation à l’œnologie – Fin juin 2002.

Accords mets-vins :

"D’une certaine opulence, idéale pour affronter (après carafage) des mets ragoûtants, mi-précieux, mi-typés du style timbale de homard, croustillants de fruits de mer et son bisque…
N’oubliez pas de mettre également le bavoir …. Autour du cou."
Alain Segelle.