FR EN

Furstentum Riesling

2018-12-13 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Furstentum Riesling

1999
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.
Type du vin : Blanc sec Aromatique
Cépage : Riesling
Alcool : 12,5 alc/vol
Température : 10 - 11 °C
Conservation : 15 années

Terroir :

Le Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude en plein sud.
Il est l'un des derniers îlots, vestige des temps sub-méditerranéens que connu l'Alsace.
La nature du sol y est très caillouteuse, filtrante car la roche mère calcaire y affleure

Vinification :

Les vins sont vinifiés dans des cuves en inox, avec un contrôle des températures.
Les levures sont indigènes au terroir.

Dégustation :

- 1ère dégustation
 « Robe : d’une très fine teinte jaune or-blanc pâle. Reflets lumineux or-vert clair, cristallins.
Nez : d’une fine évolution aromatique. Odeurs principalement minérales sur un joli fond balsamique : cire, myrrhe, opoponax, résine fossilisée.. Belle fraîcheur dans l’élégance.
Bouche : A l’attaque mi-fraîche, mi-franche, d’une belle clarté gusto-tactile. Très joli vin souriant, vivant, sans exubérance. Fine vivacité fruitée et minérale sur une étoffe chaste et heureuse, mi-riche, mi-suave.
Vin d’une belle pureté. Grande signature « Riesling » à découvrir patiemment, sans aucune hâte et avec mets rhénans de choix.
Finale aussi belle que franche, sans lourdeur tout en étant présente. T° 10-11°c. »
Alain Segelle – Avril 2002

- 2ème dégustation
Robe profonde d’un jaune-argenté du plus bel effet.
Nez d’une grande sphéricité fruitée, encore très jeune, expressif, plein d’esprit mais au caractère enfoui. Abricot sec, citron jaune, épicé (poudre de coriandre) sur le minéral-fossile et la cire. Il s’annonce par une bouche ample, une bonne structure mais s’affiche surtout par un déroulé d’acidité complexe, racé, minéral, légèrement réglissé et hyper long.
Ce vin, fort, cadré, de bel extrait, assez rigoureux, mérite une attente prolongée pour donner l’alter ego aux meilleurs vins allemands de riesling et prouver que l’Alsace est un grand terroir qui peut donner des vins droits, complexes, racés, richement minéraux et d’une grandeur superlative.
Apogée : 2005/2009.
Dégusté en juillet 2002, par Jean-Louis Sampoux et Stéphane Dechevis - Alsace-Terroir, site dédié au vin d'Alsace.

Accords mets-vins :

Jeune en apéritif ou avec des entrées, terrines, poissons, ou plats alsaciens typiques
Il accompagnera plus tard, une mousseline chaude à l'escalope de bar, des poissons fins.
Parfait avec un petit repas : crevettes grises, radis, bigorneaux, céleri rémoulade et une mayonnaise.
Ris de veau croustillant en brochette citronnelle, rubans de jeunes carottes et pousses d’épinard au miel d’acacia.
Accord mets vins – LUCAS CARTON
Références :
"Un nez aromatique, rappelant les fruits blancs, les fleurs et une structure ample,riche, caractérisent ce vin à la minéralité racée."
Entrée de homard de Bretagne aux pêches blanches et sucrines à l'ancienne.
Restaurant Lucas Carton à Paris.