FR EN

Patergarten Riesling

2018-12-12 Imprimer Envoyer

Les crus

Patergarten Riesling

2001
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.
Type du vin : Blanc sec Aromatique
Cépage : Riesling
Alcool : 12,5 % alc/vol
Température : 9 - 10 °C
Conservation : 10 années

Terroir :

Graves, sable et terroirs argilo-calcaires.
Très caillouteux, ce cru est situé dans la vallée de Kaysersberg. Les vignes y bénéficient d'un microclimat qui explique une maturité généralement en avance des raisins. Les vins sont à l'image du terroir, très fruités et précoces.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 6 à 9 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 1 à 2 ans avant d’être commercialisé. L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustation :

Robe : d’une très jolie teinte jaune d’or-vert claire. Beaux scintillants, lumineux et vivants, finement teintés jaune-or-vert citron. Belle limpidité.
Nez : frais et élégant, finement présent. Fines notes racées qui jonglent entre senteurs légumineuses : céleri, fenouil, radis blanc, … et la fécule de pomme de terre sur de discrètes notes laiteuses. Fond subtilement minéral tout en restant facilement accessible.
Bouche : à l’attaque aimable et régulière. Agréable matière d’ensemble où se conjugent fraîcheur, jeunesse et suavité, tendreté. Evolution de bouche plaisante sans autres dimensions. On tourne autour de la vinosité et de l’élégance, finale discrètement poivrée.
Vin plus subtil que long.
C.I.D.D.- Alain SEGELLE - Mars 2003

Accords mets-vins :

Idéal pour une entrée fine (en matière de premier vin) ou vin-plat tel qu’avec un vrai baeckaoffa (avec beaucoup de légumes et peu de viande).
Bon vin de restauration accessible.