FR EN

Furstentum Riesling

2018-12-13 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Furstentum Riesling

2002
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Type du vin : Blanc sec Aromatique
Cépage : Riesling
Alcool : 13 % vol
Température : 10-12 °C
Conservation : 15 années
Bronze medal white dry - Decanter world Wine awards 2006
Silver medal - International Wine Challenge 2006

Terroir :

Le Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude en plein sud.
Il est l'un des derniers îlots, vestige des temps sub-méditerranéens que connu l'Alsace.
La nature du sol y est très caillouteuse, filtrante car la roche mère calcaire y affleure.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustations :

1ère dégustation :
Saveurs délicates, goûteuses et déliées de pêche de vigne et florales (pivoine). Vin d’un tranquille équilibre, profondément fruité, long et fin.
Bien qu’assez souple, il est d’une structure suffisamment rigoureuse qu’il faudrait pouvoir patienter encore quelques années.
Apogée : 2006/2007.
Dégusté en janvier 2004 par Jean-Louis Sampoux et Stéphane Dechevis - Alsace-Terroir
site dédié au vin d'Alsace.

2ème dégustation :
Couleur lumineuse sans reflet vert.
Il exprime la noblesse du cru avec à la fois une délicate puissance et des arômes complexes, mais peu incisifs (on ressent l’orange, de la fraise et un peu de menthol). Il dispose surtout d’une grande force en bouche; corsé et d’un caractère racé, il se tient dans une finesse qui reste omniprésente. La longueur de bouche est sérieuse et le retour sur le fruit est serré et d’une astringence sans dureté. ll mérite cette fois un coup de cœur.
Apogée 2007/2010
Dégusté en Novembre 2005 par Jean-Louis Sampoux et Stéphane Dechevis - Alsace-Terroir
site dédié au vin d'Alsace.

3ème dégustation :
Belle robe
à la teinte jaune or claire. Belle limpidité et luminosité. Très beaux reflets chatoyants délicatement teintés à l'or chaume - entre relets Or et émeraude.
Nez d'un très joli tempérament et civilité. Beaux arômes princiers d'excellence origine, sans excès d'exotisme. Kyrielle d'odeurs florales et fruitées, mêlées d'épices toutes aussi singulières que complémentaires, sans dominante plus en giroflée et céleri..
On joue de raison tout en profitant de plaisirs.
Bouche à l'attaque savoureuse et posée à la fois. Dégageant une unité très chevaleresque, on assoit civilité et vitalité à la même table, avec autant d'envies que de retenues. D'un bon tempérament gaillard, vaillant, sa témérité s'en ira toutefois plus vers l'ondoyant et la suavité, tout en conservant une agréable frange et fraîcheur (du style menthe pastille, sans en avoir l'inconvénient du goût).
Subtilité dans sa persistance, ce qui lui permet (trait) aisément de s'amouracher de mets succulents tant de rivière que de ferme.
Finale quasi intemporelle et qui s'estompe langoureusement en épices fines excellemment salifantes.
Grand bonheur et discret remède d'apothicaire pour débuter un savoureux repas en galante(s) compagnie(s).
T° 10-11°C.
Alain SEGELLE - 20 juillet 2005.

4ème dégustation :
La robe st jaune dense avec un bel éclat.
Le nez est floral, mûr et complexe avec des notes de bergamote et de biscuit.
La bouche est très fine et très sapide, avec une attaque assez douce et une acidité puissante qui apparaît en milieu de bouche.
Le calcaire du sol apparaît clairement sur ce vin puissant qui se montre déjà très ouvert. Excellent.
Visite au domaine Paul Blanck à Kientzheim - 12 Novembre 2005, lors des 24h du riesling alsacien.

Thierry MEYER - degustateurs.com

Accords mets-vins :

Dans l’actuel, nous le recommandons tenant compte de sa jeunesse en apéritif ou avec des entrées, terrines, poissons, ou plats alsaciens typiques comme la choucroute ou le Baeckaoffa.

Dans les prochaines années, il accompagnera alors à merveille une mousseline chaude à l'escalope de bar, des poissons fins, évolution vers des poissons grillés.

Références :

- Vin 2008 - Nos 6000 meilleurs vins de France - GAULT MILLAU - note 17,5/20

*SELECTIONNE PAR LE GUIDE "VINOMEDIA 2007"

*"Ce Furstentum domine tous les rieslings du domaine par sa densité et sa longueur.
Il viellira à la perfection."
L'Express - juin 2007

*"Simple, mais terriblement efficace."
Arnaud Lallemant - La Revue du Vin de France - février 2007

*BRONZE MEDAL
- white dry over £10

*"Quite broad nose. Classic, mellow; evolved Riesling palate; off-dry, elegant, well balanced. Drink now".
Decanter world wine awards - 2006: Alsace

*
HUGH JOHNSON - GUIDE DES VINS DU MONDE ENTIER 2007 

*SILVER MEDAL - INTERNATIONAL CHALLENGE 2006

*"Le millésime 2002, propice au riesling a donné des cuvées pleines de fraîcheur et de fruité, comme le Fustentum plein de charme, à la personnalité affirmée, à la fois tendre et épicé, fruité et corsé, vif et chaleureux. L'union des opposés dans un verre."
Gault Millau Vin 2007

*Ce grand cru Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude, exposé plein sud. Ce terroir unique produit des vins riches, fins, élégants et corpulents à la fois. Accompagnement parfait pour un poisson.
Mariée magazine - mars/mai 06

*"Encore une réussite pour la famille Blanck, alsacienne depuis la fin du XVIè siècle, qui se complait, non dans un travail de tous les instants, dans le haut de la hiérarchie des vins d'Alsace. La superficie du vignoble s'étend sur plus de 35 hectares de vigne en production, répartie sur cinq Grands Crus (30% du total) et quatre lieux-dits.
Issu du magnifique terroir du Grand Cru Furstentum (marne, grès et calcaire, exposé plein sud à 400 mètres d'altitude), ce riesling en possède les richesses. Un élevage sur lies durant 12 mois dans des foudres de chêne lui a apporté du gras et une belle complexité aromatique.
On en donne pas dans l'opulence massive mais dans la finesse sur le fruit à chair blanche (la petite pêche de vigne) avec un côté floral. Il a une élégante structure en bouche, équilibrée et allégée par une fine acidité agréable. La finale est longue, subtile. Magnifique accord avec quelques Saint-Jacques simplement préparées ou des poissons grillés."
Jean-Pierre Delayre - Le Journal du Centre Dimanche - 22 Janvier 2006.

*"En Alsace, le Domaine Paul Blanck est une référence absolue. Parmi les plus belles bouteilles du vigneron, on retiendra tout particulièrement le Riesling Furstentum grand cru 2002. Dans un millésime qui a gâté ce cépage, le vin exprime tout son équilibre, où la pêche de vigne joue les princesses du palais. A boire maintenant à l'apéritif et sur des entrées de poissons ou plus tard sur des poissons."
La Dépêche du Midid Ed. Toulouse - 15 décembre 2005

*"Ce grand cru de Paul Blanck provient de vignes situées à 400 m d'altitude, exposées plein sud. Ce terroir caillouteux affleuré par la roche calcaire donne des vins élégants et corpulents. Après l'extraction du jus au pressoir pneumatique, la fermentation des moûts s'effectue grâce aux levures indigènes. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox. L'élevage sur lies pendant 12 mois en foudres de chêne apporte au vin sa complexité et sa souplesse. Ce millésime possède un nez de pêche de vigne et de pivoine ainsi qu'une bouche ronde et fruitée, à la finale ample."
Neorestauration - Novembre 2005 - Nouveautés Service - Alsace

*"Terroir marno-calcaire gréseux, sur le ban de Kientzheim. Vin dense et soyeux, mêlant pivoine et pêche de vigne. Finale délicate, légèrement épicée. Attendre une dizaine d'année."
Dominique Couvereur - Le Nouvel Observateur - Spécial Vins - 15-21 septembre 2005.

*"Des précocités aromatiques un peu surprenantes et une acidité qui tarde à s'intégrer. Ce vin doit de toute évidence être attendu quelques années.... il dévoilera sans doute alors tout le potentiel de son terroir."
L'art et le vin - N° 53 - avril 2004

 *"Avant assemblage. Différent, dans la finesse et la délicatesse : vin de grâce."
Numéro Spécial - Le millésime 2002 - La Revue du Vin de France - Juin 2003.

*"Fraîcheur, richesse, acidité fine et finale magique - Niveau d'excellence "
Riesling 2002 - L'Art et le Vin - Janvier 2004


Presse&Médailles

Domaine Paul Blanck : Riesling Grand cru Furstentum 2002
14/02/2015