FR EN

Altenbourg Gewurztraminer

2018-12-12 Imprimer Envoyer

Les crus

Altenbourg Gewurztraminer

2004
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Blanc Moelleux sec
Cépage : Gewurztraminer
13 % alc/vol.
Temperature : 11 - 12 °C
Conservation : 10 années


Terroir :

Cru de Kientzheim.
Terrain argilo-calcaire, pentes douces. Il est situé juste en dessous du Grand Cru Furstentum, dont il partage l'exposition plein Sud. Les vins sont riches, amples et de grande tenue.
Vigne de 20 ans.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 6 à 9 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 1 à 2 ans avant d’être commercialisé. L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustations :

1ère dégustation :
Robe d'une très pâle teinte d'or blanc et reflets verts. Disque épais.
Nez à dominante cépage d'abord, discret avec des fleurs : pivoine, rose, jasmin, violette puis noix de coco et minéralité (sable chaud).
Bouche structurée, droite presque austère. Les plantes aromatique dominent puis des notes citronnées se marient aux notes fumées du terroir.
Commentaire du 12 juillet 2005 de Frédéric VONE, Sommelier à la Cour d'ALsace à Obernai.

2ème dégustation :
Belle robe à la teinte jaune or claire. Fins reflets chaleureux, scintillants, ... à l'or fin jaune vert clair. Bonne homogénéité.
Nez tout en finesse et fraîcheur, mais d'une tonalité qui s'annonce également vineuse.
Arômes plaisants, sans lourdeur ni écoeurement, entremêlés : amandes, pistaches, pousses de bambous, boutons de roses, gelée de fruits ou "en sirop" : litchis, reine-claude, nèfles, ...
Bouche à l'attaque chaleureuse, friande.
Déjà d'un coquin plaisir spontané, on se laisse délicatement entrâiner vers des senteurs et saveurs subtilement entremêlées de fruits acidulés, ... bergamote et melons, ... sur fond d'agrumes (pamplemousses) très mûrs.
D'un plaisir assez éminent, ... on en profite tout de même par petites lampées ...; et, où apparaissent et réapparaissent les odeurs et saveurs successives.
Exquise finale "à la bergamote" ... Exquis "Vin d'honneur" ou d'après-midi... avec friand et friandises.
Alain SEGELLE - Début octobre 2005

Accords mets-vins :

Vin d’apéritif, se suffit à lui même.
A servir sur des fromages de brebis des Pyrénées, du parmesan de brebis d'Italie.

Presse :

- "Construit avec de l'élégance et de la droiture, sans fioriture. 13°, 21g."
Gewurztraminers dégustation - La Revue du vin de France - Mai 2007.

- GREAT GEWURZTRAMINER
"layers rich flavors of lychee, white florwers and ginger".
TED LOOS - TOWN&COUNTRY 2006