FR EN

Sommerberg Riesling

2018-12-12 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Sommerberg Riesling

Alsace Grand Cru
2011
1 bt de 0.75 L Stock épuisé
Port offert à partir de 24 bt.

Accords mets-vins :

"De belles huîtres bien charnues à lui servir encore dans sa pleine jeunesse & des apprêts culinaires raffinés par la suite : timbales de fruits de mer, poissons à la vapeur, quenelles & même des ris de veau. Et, pour terminer avec un très heureux – mais pas trop affiné – Brillat-Savarin ou un Pierre-Robert. T° : 11°C."
 Alain Segelle - 25 Août 2012

Terroir :

Le Sommerberg s’étend au pied des Trois-Epis, au Sud de Katzenthal et au Nord de Niedermorschwihr.
Situé sur un coteau en très forte pente (45°), ce lieu-dit est orienté plein Sud et s’élève à près de 400 m d’altitude.
Le substrat granitique à deux micas, dit de Turckheim, en état de désagrégation très avancé, donne naissance à ces arènes granitiques, riches en éléments minéraux, et si propices à la culture de la vigne.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.


Dégustation :