FR EN

Furstentum Riesling

2018-12-13 Imprimer Envoyer

Les grands crus

Furstentum Riesling

Alsace Grand Cru
2016
21,00 €
1 bt de 0.75 L
Port offert à partir de 24 bt.

Terroir :

Le Furstentum se situe à 400 mètres d'altitude en plein sud.
Il est l'un des derniers îlots, vestige des temps sub-méditerranéens que connu l'Alsace.
La nature du sol y est très caillouteuse, filtrante car la roche mère calcaire y affleure.

Vinification :

L’extraction du jus se fait avec le maximum de soin grâce à un pressurage pneumatique. Ce pressurage lent respecte le raisin en évitant l’écrasement des rafles et des pellicules.
La fermentation des moûts démarre spontanément grâce aux levures indigènes présentes dans le jus et dure en général de 4 à 10 semaines. Elle se déroule à température contrôlée dans des cuves en inox, pour favoriser l’expression des arômes typiques du cépage.

Elevage :

Elevage sur lie en foudre, de 12 mois.
L’élevage sur lie apporte du gras au vin. D’autre part, l’oxygène qui traverse les parois du bois permet une lente oxydation du vin, qui favorise l’épanouissement de ses arômes.
Le vin est ensuite mis en bouteille, où il est élevé 2 à 3 ans avant d’être commercialisé.
L'élevage en bouteille intervient aussi dans l’évolution du vin. Ici, c'est le phénomène inverse de l'oxydation qui se produit : des réactions à l’abri de l’air développent le bouquet, tout en lui donnant des nuances plus subtiles.

Dégustation :

1ère dégustation
" Nez sur une minéralité plus calcaire, floral et toujours anisé.
Bouche très jeune, sur une structure acide et saline qui demandera du temps pour se révéler totalement. Un vin avec un très gros potentiel." Bruno Bosselin - La Cave de Bobosse. 2 Mai 2017

2ème dégustation
"Nez sérieux mais net sur l'abricot, la pêche, les fleurs sèches, le cuir. La bouche est ample sur une puissance sage qui ne se dévoile pas immédiatement puis enroule tranquillement le dégustateur dans un jus gras. La minéralité du terroir tapisse sagement la langue. Finale longue sur l'aromatique."
A boire. 16/20 Stéphane WASSER - 09/12/2017

Accords mets-vins :

Grands poissons : dorade grise, bar, loup ou mulet, brochet, sandre, … sauront lui tenir un dialogue goûtu. Poissons au four ou grillés, crustacés en général. 

Echelle de perception sucre/acide :

Cette échelle est subjective, elle dépend de votre perception du sucre et de l'acidité. Chacun sucre son café différement, chacun va avoir un seuil de perception et de l'acidité et du sucre qui lui est propre.
Notre engagement par cette échelle est le résultat de la perception de la sucrosité par une dégustation. Ces indications sont données pour une période de trois ans. Après ce temps, la perception de la sucrosité peut évoluer.
Position 4/10 : Terroirs argilo-calcaire, calcaire, marne, vin jeune, terroirs de Granite, année chaude ou année froide en évolution.

Presse :